Dominique Krauskopf se tourne vers le tirage d’art

 

Passionné de photographies et de voyages, Dominique Krauskopf, président du Salon du livre d'Aumale, veut mettre l'accent sur les photos d'art...


La nature reste la principale thématique des tirages d’art réalisés par Dominique Krauskopf, président du Salon du livre d’Aumale (Seine-Maritime).

Par Vincent Beny - Publié le 7 Fév. 2021

Organisateur du Salon du Livre d’Aumale (Seine-Maritime), Dominique Krauskopf voue une véritable passion aux voyages et aux splendeurs qu’offre la nature. Cette dernière sert d’ailleurs de fil conducteur à ses multiples activités et projets : livres et expositions photographiques immortalisent ses tours du monde. L’été dernier, le journaliste a même eu le privilège de voir éditer une série de 8 timbres Collector Prestige par La Poste.

Le Fine Art habille votre intérieur...

Aujourd’hui, après les expositions de photos grand format, j'ai décidé de mettre l’accent sur les photos d’art qui peuvent prendre place dans nos intérieurs. Après les expositions, j’ai eu quelques demandes éparses. C'est pour cela que j'ai choisi le Fine Art. L’idée étant d’offrir des tirages d’art sur un support de qualité, le dibond (N.D.L.R : un support léger et rigide) afin de retrouver ce que l’on trouve dans les galeries ».

Majoritairement, ses œuvres originales en grand format ont pour thème les paysages naturels de la planète : les Seychelles, Hawaï, le Groenland, la Colombie, la Patagonie, la Nouvelle-Zélande, l’Ouest Américain (qui devrait faire l’objet d’une future exposition)… Mais, Dominique Krauskopf a également souhaité proposer des choses un peu différentes comme des clichés de la parade de l’Armada de Rouen ou du château de Chenonceaux.

Deux livres en préparation...

En attendant de travailler à l’organisation du Salon du Livre prévu le 9 octobre 2021 (si les conditions sanitaires le permettent), Dominique Krauskopf a planché sur deux nouveaux livres qui devraient sortir cette année : l’un sur les trains en mai, l’autre sur la Normandie en septembre. (Dates sous réserve).

Fan du chemin fer, le reporter vient en effet d’achever l’écriture d’un livre sur les trains mythiques du monde dans lequel il évoque l’Orient-Express ou le Transsibérien par exemple. « Les trains ont un indéniable pouvoir de fascination sur les voyageurs. Ils permettent d’explorer les pays, d’en admirer les paysages. Ils sont aussi des lieux propices aux rencontres et à la découverte ».

Des rencontres, il en sera justement question dans un ouvrage intitulé « La Normandie se découvre » dont l’objectif sera de mettre en avant les « talents » normands : des hommes et des femmes qui sont à l’initiative d’entreprises, d’associations, de structures…

Commentaires

Articles les plus consultés